Le roman vrai d’un flic de la PJ

Un beau livre, vrai et sincère. Il n’est pas fréquent que des policiers parlent du quotidien de leur métier dans un livre. Ou alors, ce sont des anciens qui ne sont plus dans la Grande Maison, à la façon de Roger Borniche, qui en avait largement exploité le filon, après les spectaculaires arrestations d’Emile Buisson et de René La Canne, dans … [Lire la suite...]

Un peu de cette humanité hurlante…

Suivre un procès d'assises n'est jamais une partie de rigolade, ou si rarement. Depuis le temps que je fais ce métier, par dizaines, j'ai vu des drames, qui sont ceux de toute une vie, se nouer et se renouer, dans une salle d’audience sans jour aux murs capitonnés. Les hurlements, les larmes, ces cris dont je suis le témoin, me pressent … [Lire la suite...]

« Voici venir le temps des monstres mous »

Le "bourreau des chats" a finalement été condamné à 4 mois de prison avec sursis. Il est très vraisemblable qu'il ne fera pas appel, pas plus que le parquet, et que cette histoire en restera là. À vrai dire, c'est tant mieux. Autant avouer que le premier billet que j'avais écrit sur cette affaire m'a valu un invraisemblable et affligeant … [Lire la suite...]

Affaire Bourdouleix : quand la Justice banalise le crime contre l’humanité

  Le week-end dernier, mon copain Jérôme m'a raconté avoir tout récemment surpris une conversation entre deux gamins de banlieue au Carrefour de Saint-Ouen, devant un DVD des images en couleur de Hitler. L'un d'eux regrettait : "Dommage, qu'il n'ait pas fini le travail". Mais ce n'est pas grave, hein ? Jeudi, pour avoir susurré … [Lire la suite...]

La presse et la foule des grands jours, jeudi au tribunal d’Angers

Jeudi, je vais avoir de la compagnie. Une vingtaine de journalistes ont déposé une demande d'accréditation pour assister au procès du maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, poursuivi pour "apologie de crimes contre l'humanité" et pour injure. C'est ce jeudi, 23 janvier, devant le tribunal correctionnel à 14 heures. Je n'ai pas souvenir de … [Lire la suite...]

Le pizzaïolo, le chat Caramel et la foule indignée

Foule des grands jours, ce mardi au tribunal correctionnel d'Angers. Y jugeait-on un redoutable bandit ? Un sournois frélampier (1) ? Un artrimois ambiant des faubourgs angevins ? Un mastarouffleur des cordes à linge ? Un estampeur d'éconocroques ? Pas du tout ! C'était un bourreau de chats qui était jugé, pizzaïolo de son état dans un bled du … [Lire la suite...]

Lecture : « Singe » de Serge Bilé et Audifac Ignace

Mon billet de la fin octobre, au sujet de cette fillette qui brandissait une banane lors de la visite de Mme le Garde des sceaux à Angers, m'a valu des manifestations d'antipathie très détestables, mais aussi de touchants soutiens. Une dame des éditions Dagan m'a envoyé un livre. "Non pour que vous en fassiez un article, m'a-t-elle dit, mais pour … [Lire la suite...]

Le beau livre d’un avocat angevin sur l’univers des « grands procès »

L'avocat angevin Pascal Rouiller vient de co-écrire un beau livre sur quelques grandes affaires criminelles du grand ouest pour lesquelles il a été amené à plaider. Ce n'est pas un livre de souvenirs, ni le récit d'épopées judiciaires, ni les "grandes heures" d'un avocat, c'est mieux que ça. Onze affaires, qui ont toutes été largement médiatisées, … [Lire la suite...]

A quoi bon répéter tous les jours les mêmes horreurs ?

Je sors d'une session d'assises particulièrement éprouvante : au menu, il y avait une tentative de meurtre bien sanglante, des viols, un braquage… Rien de plus que la routine judiciaire. Il y a, à Angers, de quatre à six sessions d'assises par an, qui durent chacune trois semaines. Et chaque fois que j'en sors, je déprime un peu plus. A vrai dire, … [Lire la suite...]

Une juge « pète les plombs » et nous voilà tous cocus…

Non mais quel pataquès ! Depuis une semaine, on ne parle que de ça au tribunal d'Angers. En mai dernier, la secrétaire et maîtresse d'un avocat du Mans avait retrouvé son Audi neuve toute rayée et capote lacérée : 8.000 € de dégâts. Il y avait eu plainte et enquête. La police avait visionné les vidéos du parking et très vite identifié l'auteur des … [Lire la suite...]