Du drôle d’effet de se retrouver derrière la barre

P1040229

La barre du tribunal correctionnel d’Angers

Je suis actuellement poursuivi pour diffamation.

Un justiciable, déjà condamné pour escroquerie, m’a fait citer en me traînant jusqu’au banc d’infamie, pour un article qui lui a déplu sur une autre affaire à laquelle il se trouve mêlé.

C’est comme ça.

Ce n’est heureusement pas trop fréquent, mais cela fait partie des risques de mon métier, car les escrocs sont des gens qui craignent davantage les articles de journaux que les décisions de justice.

Très logiquement (du moins de mon point de vue) j’ai été relaxé, au terme d’une audience hallucinante devant le tribunal correctionnel d’Angers, audience qui a nécessité l’intervention du bâtonnier soi-même…

J’avais promis, à quelques témoins, d’en faire le récit sur ce blog. Il se trouve que ce monsieur (et surtout son avocat parisien) sont furieux et ont fait appel.

Je vais donc attendre que l’audience d’appel soit passée avant de raconter ça.

Merci à tous ceux qui m’ont exprimé leur soutien même si, pour être franc, ça ne m’empêche pas de dormir.

Comme on dit en pareille occasion : j’ai confiance en la Justice de mon pays !