Délivre-nous du mal… et des réseaux « sociaux »

Un gamin. Un pauvre gamin perdu, qui trainait son ennui et sa peur du monde devant son ordinateur. Souvenons-nous : il y avait eu un tweet, un simple tweet émis le 22 juillet 2014 ; quelques mots jetés dans les nuages des réseaux sociaux comme il s'en jette des milliards par jour : "il s'agit de viande Halal je suppose". Les mots accompagnaient … [Lire la suite...]